Mise en page avec Microsoft Word (1/3)

Vous avez proposé fin 2015 de nombreux sujets pour le blog et notamment émis le souhait de voir plus d'articles sur la mise en page…

Il existe de nombreux programmes qui permettent de mettre en page un livre. Les graphistes travaillent avec des logiciels professionnels mais coûteux que nous n’avons pas habituellement sur nos ordinateurs. La majorité des auteurs utilisent Microsoft Word. Word est un logiciel de traitement de texte qui n’est pas le mieux adapté à des mises en page avancées. Cependant, il est possible de réaliser des mises en page tout à fait satisfaisantes grâce à une bonne maîtrise des options de mise en page et à quelques astuces.

Les étapes fondamentales pour une bonne mise en page sont les suivantes :

  • Formater les pages
  • Mettre en forme les pages liminaires
  • Maîtriser les sauts de pages et paragraphes
  • Insérer des numéros de bas de page
  • Définir le format
  • Choisir une police appropriée

 

Nous vous conseillons d’achever tout le travail de traitement de votre texte avant de commencer la mise en page. Des corrections ultérieures peuvent avoir des effets sur le design final et vous obligez à reprendre votre mise en page. Bien sûr, des petites retouches peuvent être effectuées mais essayez de relire et corriger votre texte avant le début de la mise en page. Nous nous arrêtons aujourd’hui sur les deux premières étapes qui sont souvent méconnues de l’auteur mais si essentielles pour avoir un produit final professionnel.

Formater les pages

La première manipulation a une importance fondamentale pour la suite mais est invisible : il s’agit de la manière dont le programme va procéder avec les pages. Dans le menu principal, allez sur mise en page, cliquez sur l’icône d’élargissement et choisissez dans la fenêtre mise en page et sous pages l’option « pages en vis-à-vis ». Word comprend alors le document différemment. Cet ajustage est très important pour l’impression du livre.

Mettre en forme les pages liminaires

La deuxième étape est la mise en forme des pages liminaires. Il s’agit des pages de titres et des pages de mentions légales, remerciement, etc. Ces pages ne sont jamais numérotées !

Les deux premières pages sont généralement laissées vierges. Imaginez-vous qu’un livre est posé fermé devant vous. Vous l’ouvrez. La première page que vous voyez est celle de droite. Cette information est importante à comprendre pour la mise en page. Le faux-titre est la troisième page du livre et ne contient que le titre du livre. Il s’agit d’une page qui est à droite en ouvrant un livre. Le dos de la page reste vierge. La page de titre complète est la page 5 du livre. Elle comporte le titre complet de l’œuvre : titre, sous-titre, auteur. D’autres pages préliminaires sont possibles. Vous pouvez alors les intégrer et débuter le texte, comme une citation et des remerciements, en page de droite, page impaire. Si vous voulez avoir deux pages de moins dans votre pagination finale, vous pouvez simplement commencer par la page de faux-titre et ne pas laisser de pages vierges au tout début de votre livre. Les mentions légales sont situées en bas de la page 6. Les informations suivantes sont précisées :

Le sigle FSC
Pour le sigle FSC, vous devez simplement laisser un peu de place dans la partie supérieure de la page, afin que BoD puisse automatiquement placer le logo sur cette page lors de l’impression.

Le copyright
Après le sigle du copyright, mentionnez la date de publication ainsi que le détenteur des droits, c’est-à-dire vous-même.
Par exemple : © 2016, Jean Dupont.

L’édition et l’impression
Pour les titres BoD, pour lesquels BoD a fourni un numéro ISBN, les mentions suivantes sont à inclure :
Édition : BoD – Books on Demand
12/14 rond-point des Champs-Élysées, 75008 Paris
Impression : BoD - Books on Demand, Norderstedt, Allemagne

Numéro ISBN
Ce numéro unique vous sera communiqué au cours de l’édition de votre livre sur myBoD, si votre ouvrage est destiné à la publication.

Dépôt légal
Dans le cas d’un livre destiné à la publication, BoD s’occupe de l’inscription obligatoire de votre livre ainsi que de l’envoi d’un exemplaire à la Bibliothèque nationale de France. La date de ce dépôt est à préciser sur cette page.
Par exemple : Dépôt légal : mars 2016.

 

Aller plus loin

Retrouvez les autres articles de cette série consacrée à la mise en page sous Microsoft Word : partie 2 et partie 3.

Commentaires

  • Bonjour j’aurais une question, est-il obligatoire d’utiliser Word ? Car moi depuis mon enfance j’utilise toujours l’application « Microsoft Works » qui est très complet, pas mal de fonctions et surtout très à l’aise à écrire avec, très pratique aussi pour l’insertion des images et position presque comme je veux..

    De plus, il y a un correcteur automatique très poussé qui détecte facilement les phrases mal construites, grammaires, fautes de frappes, phrases trop longues sans ponctuations, mauvais sens dans la phrase ou du mot etc..

    ça ne permet pas de corriger 100% celons les fautes, mais presque.

    Et ça m’embêterait de devoir revenir sur « World » et d’abandonner toutes les fonctions que je pouvais avoir qu’avec Word c’est impossible, à savoir que « Microsoft Works » c’est une version plus pro et payante.

  • Bonjour j’aurais une question, est-il obligatoire d’utiliser « Microsoft » Word » ? Car moi depuis mon enfance j’utilise toujours l’application « Microsoft Works » qui est très complet, pas mal de fonctions et surtout très à l’aise à écrire avec, très pratique aussi pour l’insertion des images et position presque comme je veux..

    De plus, il y a un correcteur automatique très poussé qui détecte facilement les phrases mal construites, grammaires, fautes de frappes, phrases trop longues sans ponctuations, mauvais sens dans la phrase ou du mot etc..

    ça ne permet pas de corriger 100% celons les fautes, mais presque.

    Et ça m’embêterait de devoir revenir sur « Microsoft Word » et d’abandonner toutes les fonctions que je pouvais avoir qu’avec Word c’est impossible, à savoir que « Microsoft Works » c’est une version plus pro et payante.

    • Bonjour, Vous pouvez utiliser l’application ou le logiciel de votre choix. Nous mettons à disposition des modèles Word aux auteurs pour leur faciliter la mise en page mais ils sont simplement optionnels. Bien à vous, Noémie

  • Bonjour,

    Dans le cadre d’un livre à usage privé, peut-on ne pas intégrer du tout de logo FSC ou de mentions légales ?

    Si ce n’est pas possible, peut-on mettre la page logo FSC, mentions légales en fin de livre ? (de quelle manière est ce que vous déterminez sur quelle page le logo est ajouté ?)

    De même, peut-on éliminer toutes les pages liminaires et commencer directement par le contenu ?

    Merci,

    • Bonjour,
      Le logo FSC se place automatiquement sur la page 4. Si ce n’est pas possible, nous avons la possibilité de le placer sur les 3 premières pages ou la dernière (en fonction de là où il y a le plus de place).
      L’insertion de mentions légales n’est pas obligatoire dans le cadre de la formule Fun (usage privé).
      Bien à vous.

  • Bonjour, je souhaite utiliser votre format 12 par 19 pour prochainement déposer un « tapuscrit » d’environ 120 pages. S’agissant des marges, j’ai, un peu pragmatiquement, prévu les dimensions suivantes : marge du haut : 2,3 cm ; marge du bas, 2,5 cm ; marge de droite (extérieur) 1,5 cm ; marge du gauche (intérieur) 1,8 cm. Pouvez-vous me donner votre avis, notamment à propos de la marge intérieure ? Merci d’avance.

    • Bonjour,

      Nous conseillons une marge minimale de 1,5 cm donc les dimensions données sont tout à fait acceptables.

      Bien à vous.

  • Bonjour,
    Je n’arrive pas à supprimer les premiers numéros de page dans mon document Word, pour que ceux-ci débutent au premier chapitre.
    Comment faire ?

    Merci d’avance.

    • Bonjour,
      Nous expliquons la marche à suivre dans la seconde partie de l’article : « Mise en page avec Microsoft Word (2/3) ».
      Bien à vous.

  • Bonjour,
    j’envisage un livre de format 21x21cm, en qualité photo premium, puisqu’il s’agit d’un livre associant photos et reproduction de carnet de voyage.
    Tous mes fichiers sont préparés, page par page, en format jpeg 300dpi.
    Que me conseillez-vous pour ne pas perdre en qualité ?
    Travailler à partir d’un fichier word ( avec insertion d’image) à transformer en pdf ? Cela risque de poser un problème de marge (mes images sont pleine page) et je ne peux pas être sur un format carré.
    Basculer les images jpeg en pdf et monter le pdf avec les pages les unes à la suite des autres ?
    Dans l’attente de vous lire et en vous remerciant, bien cordialement,
    Marine

    • Bonjour,
      Vous pouvez effectuer la mise en page comme vous le souhaitez, le principal étant d’obtenir à la fin un fichier PDF de votre livre aux bonnes dimensions, incluant des images de bonne résolution (300 dpi). Le plus simple dans votre cas serait de travailler avec un logiciel professionnel dédié à la mise en page, comme InDesign par exemple.
      Bien à vous.

Laisser un commentaire

*Champs obligatoires