Interview croisée : comment s’est déroulé leur premier roman ?

Vous hésitez encore de publier votre premier roman ? Sophie Floreani et Milosav Botella nous livrent leur expérience sur le sujet à l'occasion d'une interview…

Ils ont publié leur roman

 

Sophie Floreani a publié son premier roman auto-édité chez BoD en septembre 2019. Italienne sang pour sang, devenu depuis un best-seller sur notre librairie, raconte l’histoire d’une femme partie découvrir ses racines en Italie.

Tandis que Milosav Botella conquis un lectorat estudiantin en livrant son expérience riche en enseignements avec son ouvrage Devenir Vendeur de Luxe.

Les deux auteurs ont accepté de répondre aux questions de BoD, et nous livre un véritable retour d’expérience sur la publication de leur premier roman.

Qu’est-ce qui vous a motivé à publier votre premier roman ?

 

Milosav : « J’ai publié mon premier livre, sous forme d’un dictionnaire amoureux du métier de la vente, afin que les étudiants notamment qui souhaitent se lancer dans ces métiers aient une idée la plus précise de ce qui les attend, ainsi qu’une prospective sur ce que pourrait devenir le métier de vendeur d’ici une dizaine d’années, avec l’impact notamment de l’intelligence artificielle ou des métiers liés au changement climatique. J’ai toujours aimé transmette mon expérience, et écrire. Alors je me suis lancé. »

Sophie : « Mon premier roman pourrait s’apparenter à un hasard, mais je ne crois pas au hasard. J’ai eu une forme de révélation juste avant le décès de ma grand-mère maternelle. Elle était originaire des Abruzzes, dans le Centre de l’Italie et avait 105 ans. Une voix intérieure s’est adressée à moi :  « Sophie, tu dois écrire pour ta grand-mère ». Quelques mois ont passé, un éditeur m’a commandé un ouvrage sur le management innovant (mon domaine d’expertise) mais c’est mon roman, Italienne Sang pour Sang, qui est sorti de ma plume, malgré moi. »

Quelles émotions avez-vous ressenties à ce moment-là ?

 

Sophie : « Une émotion intense. Un mélange de fierté et de soulagement. J’avais les larmes aux yeux. J’avais le sentiment du devoir accompli pour mes ancêtres et pour moi, par rapport à mes racines 100 % et sang pour sang italiennes. Je tenais à redonner ses lettres de noblesse à l’Italie et en particulier à Naples, qui souffrent trop souvent à tort d’une réputation fondée sur des clichés dévalorisants. Je voulais mettre en valeur la différence, la difficulté de vivre une double culture et celle d’être femme. »

Milosav : « Beaucoup de plaisir. Un plaisir d’écrire et de rendre concret des idées et une expérience. Je me suis bien amusé également et j’ai laissé ma passion guider mon écriture. »

 

Si vous pouviez recommencer, qu’est-ce que vous changeriez ?

 

Milosav : « Rien. Vraiment rien😊 »

Sophie : « Je ne reviens jamais sur le passé. Je ne changerais rien. L’écriture de ce premier roman « tombé du ciel » puis sa publication sont une joie que je garde en moi et qui ont constitué également un nouveau départ dans ma vie. »

 

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

 

Sophie : « La traduction en italien est en cours. Impossible d’agir autrement avec un roman qui s’intitule Italienne Sang pour Sang. J’ai par ailleurs commencé le numéro 2 des aventures d’Abondance, l’héroïne. J’aimerais écrire davantage mais le temps file. Je suis déjà rédactrice d’articles d’actualités pour une entreprise de conseil en relations institutionnelles et internationales basée à Bruxelles, Iacovelli and Partners. Mes articles sont visibles sur mon site d’entrepreneure www.ara-and-co.com. »

Milosav : « J’ai entamé un nouveau projet qui n’a rien à voir avec ce premier livre. Il s’agit d’écrire l’histoire d’une famille de 1900 à nos jours, Un roman sur fond d’événements historiques, qui nous emmènera de l’Espagne à l’Algerie et de la Serbie à la France. Cette histoire est celle de ma famille. Je pense publier deux tomes. »


Envie d’écrire un roman ?

 

Si vous en avez l’envie, c’est déjà une très bonne chose. En effet, pour la plupart des gens normaux que nous sommes, l’envie d’écrire est le premier ingrédient pour réussir la publication de son roman !

Comme Sophie et Milosav avant vous, lancez-vous dans l’aventure et venez découvrir si l’auto-édition est faite pour vous.

Pour en savoir plus sur les formules de BoD et les services éditoriaux que nous vous proposons, rendez-vous sur bod.fr.

Trouvez l’auteur qui sommeille en vous !


Laisser un commentaire

*Pflichtfelder